Antonín Dvořák (18411904)

Stabat Mater op. 58

Version pour orchestre de chambre

Instrumentation: solistes (SATB), chœur à voix mixtes (SATB), orchestre de chambre

Conducteur

№ d’article665332
Auteur/CompositeurAntonín Dvořák
ArrangeurJoachim Linckelmann
Languelatin
Portée240 pages; 25,0 x 32 cm
Durée90 minutes
Année de publication2016
Fabricant/ÉditionsCarus Verlag
Numéro d'ordreCV 27.293/50
ISMN9790007171773

Description

Effectif: Soli SATB, Coro SATB, 1.1.1.1 - 1.0.0.0 - Timp - 2 Vl, Va, Vc, Cb

Le saisissant "Stabat Mater" d'Antonín Dvořák pour soli, chœur et orchestre est sans doute la plus connue des œuvres sacrées du compositeur. Son vécu tragique (sa première fille décède en 1875, en 1877 il perd successivement deux autres enfants) a probablement amené Dvořák à décrire la douleur de la mère de Dieu en pleurs au pied de la croix de son fils. La musique illustre avec une grande sensibilité les différentes émotions du texte liturgique. Neuf mouvements d'un rythme lent à modéré sont une sorte de méditation de la Passion, avant qu'à la fin du dixième mouvement, l'extase de la vision de la résurrection ne prenne le dessus.

Grâce au présent arrangement pour orchestre de chambre (flûte, hautbois, clarinette, cor, basson, timbale et cordes), même les chœurs moins importants auront la possibilité d'interpréter cette œuvre sans que le chœur ne soit écrasé par un grand orchestre symphonique, tout en préservant le caractère symphonique. Cet effectif offre un équilibre idéal de transparence et de sonorité orchestrale. Toutes les parties vocales (solistes et chœur) sont identiques à celles de la version originale.

La réduction pour piano et la partition pour chœur peuvent être utilisées avec la version originale.