Marc-Antoine Charpentier (16431704)

Mors Saülis, H. 403

Sample score

Histoires sacrées Volume 1

for: Solo voices, mixed choir, baroque orchestra

Score

Item no.686713
Author/ComposerMarc-Antoine Charpentier
EditorJean Duron
Languagelatin
Publisher/ProducerÉditions du Centre de Musique Baroque de Versailles
Producer No.CMBV 001
ISMN9790707034019
35.00 €
Delivery time approx. 1–2 weeks.
add to watch list

Description

Mors Saülis, composé pour le théâtre des Jésuites, est considérée comme l'oratorio le plus théâtral de Charpentier, contenant des pièces instrumentales descriptives (notamment la Rumor bellicus en introduction de l'ouvrage), des chœurs d'action très vivants (le magnifique chœur final maudissant le Mont Gelboë) et des dialogues animés. Le chœur joue ici le rôle d'« Historicus ».

L'effectif prévu par Charpentier se compose de deux groupes de 4 solistes (dessus, haute-contre, taille et basse) répartis identiquement pour les Philistins et les Israëlites, et un petit effectif instrumental composé de deux pupitres de violons, une basse de violon et une basse continue. On pourra donner l'œuvre en version de concert avec 6 solistes (2 dessus, haute-contre, taille et 2 basses), deux petits chœurs et les instruments.

1re partie : Les Philistins ont rassemblé leurs armées pour livrer bataille à Israël. Saül, roi des israélites, prend peur. Parce que Dieu ne lui parle plus, il invoque, par l'intermédiaire de la sorcière Maga, l'âme de Samuel, le prophète qui l'a mis au pouvoir. Samuel lui prédit sa perte parce qu'il a désobéi à la colère Divine. 2e partie : Au plus fort des combats, Jonathas tombe. Saül, accablé par la perte de son fils, cherche à se donner la mort. Comme sa main tremble, il appelle un soldat fuyant. Celui-ci, ayant cédé aux prières du roi, part annoncer à David, élu de Dieu pour succéder à Saül, la mort du roi et de son fils ; il se fera maudire.

Cette nouvelle édition a été revue, notamment dans l'introduction (bilingue français/anglais) ou quelques hypothèses ont pu être éclairées. Jean Duron propose une fourchette assez restreinte pour la datation de la source s'appuyant pour cela sur le manuscrit des Mélanges conservé à la Bibliothèque nationale de France et le parallèle avec d'autres œuvres de Charpentier. Le texte du livret, dont l'auteur n'a pu être identifié, est proposé en version trilingue (latin/français/anglais).